Votre panier contient article(s) pour un total de

Vider Commander

Une association  

qui se consacre au patrimoine  

matériel et immatériel augeron

 »

La Croupte. Eglise Saint-Martin

Plan de l'église de La Croupte

Plan de l'église de La Croupte

La Croupte doit son nom à d’anciennes carrières, comme la commune de Crouttes située près de Vimoutiers.

Extérieur

Située au fond de la vallée au bout d’un chemin de verdure, l’église Saint-Martin fut construite au XVe siècle. Les seigneurs de Fervaques, également seigneurs du lieu, firent construire la voûte en bois au XVe siècle. Les ouvertures ont été modifiées au XVIIIe siècle. En 1760, le marquis de Bullion, seigneur de Fervaques et de la Croupte a offert la cloche, oeuvre du célèbre fondeur, Jean Aubert.

Intérieur

Maître-autel et autels latéraux avec leur retable

Le retable du maître-autel (1), tripartite en bois peint de couleurs vives, date du XVIIe siècle. Il est divisé par deux colonnes torses chargées de pampres et d’oiseaux. L’attique est orné de la colombe du Saint-Esprit, contenue dans un médaillon ovale, entouré par des feuilles de chêne. Des anges cariatides encadrent l’ensemble et sont surmontés par une croix et de deux vases de fleurs enrubannés. La partie centrale est ornée parune toile qui présente un miracle accompli par saint Martin encadrée par des chutes de fruits et des rubans. Les ailes sont encadrées de pilastres. De part et d’autre dans les niches, d’anciennes statues retrouvées dans le cimetière, ont remplacé les statues d’origine. Au nord, l’évêque saint Martin, et au sud, saint Gilles, ermite et abbé bénédictin.

Décor architectural

Vitraux Les vitraux sont signés Léon Mazuet, artiste verrier de l’atelier Mazuet de Bayeux, à la fin du XIXe siècle. Dans le chœur côté sud, la dévotion au Cœur-Sacré de Jésus, incarnée par Marguerite-Marie Alacoque (2). En allant vers la nef, saint Paul face à l’Aréopage (6). Côté nord, le Christ donnant les clés de l’Eglise à saint Pierre (5). Dans la nef côté sud (en partant de l’entrée), on trouve successivement un double vitrail représentant la Naissance de la Vierge et la Nativité (14), ainsi que le couronnement de la Vierge et l’Ascension (10). Du côté nord (d’ouest en est), d’une part un double vitrail figurant la Fuite en Egypte et la sainte Famille (13) et la mort et le baptême du Christ d’autre part (9).

Autre mobilier

Dans le chœur, une piscine géminée du XIIIe siècle. Egalement figure la pierre tombale (3) du prêtre de la paroisse, Thomas Maheult, mort en 1759. A proximité du retable, côté nord, une chaise seigneuriale (ou cathèdre) en bois (4). Avant d’achever la visite, arrêtez-vous devant les fonts baptismaux (15) et une plaque commémorative, en hommage aux morts des deux guerres mondiales (16).

Bibliographie : Le patrimoine des communes du calvados, Flohic, 2001. de Caumont A.
Statistique monumentale du Calvados, 1867, éd. 1967. Chauvot P.
Porches d’églises du Pays d’Auge, Le Pays d’Auge, 2012. Pougheol J.
Répertoire des autels et retables du Calvados, 1973


Participez au wiki en devenant membre.

  • Dernière mise à jour : 17/07/2019