Votre panier contient article(s) pour un total de

Vider Commander

Une association  

qui se consacre au patrimoine  

matériel et immatériel augeron

 »

La Chapelle-Yvon. Eglise Notre-Dame

Plan de l'église de La Chapelle Yvon

Plan de l'église de La Chapelle Yvon

La Chapelle-Yvon, en latin Capella Yvonis, doit probablement son nom à un seigneur du Moyen-Age, un certain Ivo.

Extérieur

L’édifice a été presque entièrement remanié au XXe siècle, il ne reste de l’époque romane que la tour du clocher. Adossée au mur latéral sud, elle est construite à base de poudingue, matériau caractéristique des XIe et XIIe siècles. Le clocher, dont la charpente date du XVe siècle, se divise en trois parties distinctes : la première de forme carrée est ornée de quatre clochetons, la deuxième de forme octogonale est couverte de persiennes (comme la précédente), la troisième partie est constituée par une flèche de forme octogonale. Le choeur à chevet droit date du XVe siècle.

Intérieur

Maître-autel et autels latéraux

L’ancien maître-autel portait la date de 1693 et était orné d’un tableau représentant l’Assomption. Les deux ont été retirés de l’église. Vraisemblablement le maître-autel actuel (10), en marbre, doit dater du début du XXe siècle. Il présente un relief central du Christ célébrant l’Eucharistie. De part et d’autre deux niches sont soutenues par des colonnettes. Les autels latéraux sont dédiés au nord à la Vierge (11) et au sud, à saint Blaise (12). Ils sont en marbe également et soutiennent un tabernacle à ailes, surmonté par une statue du saint auquel l’autel est dédié. Sculptures L’église présente une majorité de statues du XIXe siècle, dont une de sainte Apolline (18), dans la nef, côté sud, sollicitée pour la guérison de maux de dents.

Décor architectural

Vitraux

Saint Blaise est vénéré dans cette église. Dans l’une des verrières on voyait au XIXe siècle, un vitrail ancien qui représentait son martyre. Il a été détruit ainsi que les autres vitraux de l’édifice, lors des bombardements de 1944. Tous les vitraux actuels sont ceux de Georges Sagot, artiste de Bayeux. Dans la nef, les vitraux représentent les Sacrements de l’Eglise. Des vitraux de sainte Anne (14) et saint Blaise (13), accompagnent respectivement les autels latéraux de la Vierge et de saint Blaise. Dans le choeur, un vitrail de l’Immaculée Conception (6), côté sud, et de Marguerite-Marie Alacoque et le Sacré-Coeur (7), au nord. Un vitrail représentant l’Assomption (1) est situé au-dessus du maître-autel. Autre Dans le chœur, deux châsses-reliquaires (4), du XIXe siècle, contenant des reliques de saint Blaise. Leur forme évoque celle d’un édifice religieux. A observer également, le confessionnal (31), la chaire (15) du XXe siècle.

Bibliographie :

Le patrimoine des communes du Calvados, Flohic, 2001. de Caumont A.
Statistique monumentale du Calvados, 1867, éd. 1967.
Pougheol J., Répertoire des autels et retables du Calvados, 1973.


Participez au wiki en devenant membre.

  • Dernière mise à jour : 17/07/2019