Votre panier contient article(s) pour un total de

Vider Commander

Une association  

qui se consacre au patrimoine  

matériel et immatériel augeron

 »

Saint-Julien-sur-Calonne, église Saint-Julien et Sainte-Anne

Eglise. Vue générale sur le côté nord avec le clocher

Eglise. Vue générale sur le côté nord avec le clocher

Eglise. Intérieur. Vue générale du choeur

Eglise. Intérieur. Vue générale du choeur

Eglise. Intérieur. Choeur. Décor de la voûte

Eglise. Intérieur. Choeur. Décor de la voûte

Eglise. Choeur. Maître-autel

Eglise. Choeur. Maître-autel

Eglise. Exemple d'un vitrail signé Sagot et daté 1951. Bienheureux les pacifiques. Ste Catherine de

Eglise. Exemple d'un vitrail signé Sagot et daté 1951. Bienheureux les pacifiques. Ste Catherine de

Eglise. Epi de faîtage

Eglise. Epi de faîtage

Eglise. Chapelle latérale sud. Vitrail XIXè siècle. Vue de la chapelle de grâce.

Eglise. Chapelle latérale sud. Vitrail XIXè siècle. Vue de la chapelle de grâce.

Eglise. Chapelle latérale sud. Vue du retable.

Eglise. Chapelle latérale sud. Vue du retable.

Eglise. Chapelle latérale nord. Vue de l'autel.

Eglise. Chapelle latérale nord. Vue de l'autel.

Eglise. Chapelle latérale nord. Croisée de la voûte d'ogives avec les quatre bas-reliefs représentan

Eglise. Chapelle latérale nord. Croisée de la voûte d'ogives avec les quatre bas-reliefs représentan

Eglise. Vue intérieure de la nef (côté sud).

Eglise. Vue intérieure de la nef (côté sud).

Eglise. Intérieur. Vue générale vers le choeur.

Eglise. Intérieur. Vue générale vers le choeur.

Extérieur :

L'église Saint-Julien et Sainte-Anne est l'une des rares églises de la campagne augeronne à posséder deux chapelles latérales, celle du nord servant d'ailleurs de base à la tour du clocher, à trois étages.

L'église a été reconstruite au XVIème siècle dans un style gothique tardif, dont les fenêtres du choeur et de la chapelle latérale sud en sont un témoignage.

L'église possède un épi de faîtage, en terre cuite. Il est posé sur le toit de la chapelle latérale sud. Cet épi de faîtage, par sa technique, rappelle l'une des caractéristiques décoratives du Pays d'Auge, auquel appartient la commune de St-Julien sur Calonne.

Intérieur :

Si le Pays d'Auge était connu pour ses épis de faîtages, il l'était aussi pour ses compagnons de charitons, qui ont déposé, comme dans presque toutes les églises du Pays d'Auge, des torchères, alignées dans les stalles du choeur.

Si l'architecture date du XVIème siècle, les vitraux sont tous de la fin du XIXème siècle et du XXème siècle. Pour ces derniers, leur auteur est Georges Sagot. Le thème choisi est celui des Béatitudes. Chacune d'entre elles est associée à un saint.

Le décor sculpté consiste en statues représentant la sensibilité religieuse de la fin du XIXème siècle ou du début du XXème siècle (Ste Thérèse et St Antoine, par exemple). Les statues plus anciennes reflètent la sensibilité de la fin du Moyen-Age ou de la Renaissance : Ste Barbe, Vierge à l'Enfant, St Julien, St Sébastien, St Roch par exemple.

Au cours du XIXème siècle, l'ancien retable du maître-autel fut démonté. Un grand tableau (La Nativité, XVIIème siècle) et deux tableaux plus petits (St Nicolas et une Résurrection) sont encore en place sur les murs de l'église (chapelle latérale nord et choeur). Il a été remplacé par un autel de style néo-gothique qui a conservé sa garniture d'autel, l'ensemble étant sans aucun doute une référence pour le ce type de décor. Le plan a été conçu par  Georges Bouet, dessinateur de la Statistique Monumentale du Calvados d'Arcisse de Caumont. Ce dernier signalait que les chandeliers et les torchères du maître-autel en bois tourné et de style Louis XIV, provenaient de l'église de Beuvillers. Il semble que ce ne soit plus le cas aujourd'hui. Il est possible toutefois qu'ils se retrouvent sur l'autel de la chapelle nord.

A la croisée de la voûte d'ogives de la chapelle nord, des bas-reliefs symbolisent les Quatre Tempéraments. Ces figures astrologiques sont rares dans une église.

 

Bibliographie :

Arcisse de Caumont, Statistique monumentale du Calvados, arrondissements de Pont-L'Evêque et de Falaise, p. 366-374

Jean Grody, Révélation astrologique en Pays d'Auge dans la Revue Le Pays d'Auge, nov. décembre 2010.

 

 


Participez au wiki en devenant membre.

  • Modérateurs : Jean Bergeret
  • Dernière mise à jour : 30/01/2013