Votre panier contient article(s) pour un total de

Vider Commander

Une association  

qui se consacre au patrimoine  

matériel et immatériel augeron

 »

Les grottes du Pays d'Auge

Le Mesnil-Simon. ©Le Pays d'Auge

Les Monceaux. ©Le Pays d'Auge

Les nombreuses cavités anthropiques du Pays d’Auge, aussi appelées boves, semblent avoir été creusées principalement dans la craie cénomanienne et pour la plupart dès l’époque gallo-romaine. Il est possible d’en retenir quelques-unes dont celles des Monceaux, du Mesnil-Simon, de Neuville-sur-Touques, de Fauguernon, des Houlettes, de Ouilly-du-Houley ou encore de la Vallée des tanneurs à Beaufourt-Druval.

Aux Monceaux, les cavités rocheuses ont été exploitées lors de la construction mais également de la restauration du presbytère et de l’église Saint-Michel. Celle de la vallée des tanneurs aurait, quant à elle, été exploitée et habitée. D’après certains, elle aurait servi de refuge à des résistants et aviateurs alliés pendant la guerre.

La bove de Neuville-sur-Touques suscite l’interrogation. Elle a été explorée par Henri Pellerin, fondateur de l’association et de la revue du Pays d’Auge, et par l’un de ses collaborateurs Nicolas Germain. Pour eux, cette grotte aurait été autrefois un monastère souterrain. Toutefois, cette hypothèse a été réfutée par d’autres. Pour Marie-Hélène Since, ancienne membre de la Conservation régionale des Monuments historiques, il s’agit davantage d’une « fabrique » souterraine, propice aux expérimentations ésotériques et aux cérémonies initiatiques plutôt que d’un véritable monastère.

La craie tendre du Pays d’Auge était aussi connue chez les agriculteurs qui l’épandaient sur leur culture. Ainsi, des puits ont été creusés afin de la récolter. Aujourd’hui, certains agriculteurs continuent de l’utiliser mais en la prélevant dans des carrières à ciel ouvert.

Ces cavités rocheuses désormais inexploitables peuvent être dangereuses et provoquer des affaissements ou des effondrements. Certaines sont devenues un refuge pour les chauves-souris comme à Ouilly-du-Houley ou aux Houlettes.

Christine Van Daele, "Les cavités anthropiques du Pays d'Auge", Le Pays d'Auge, septembre-octobre 2020, 70e année, n°5, p. 4-13


Participez au wiki en devenant membre.

  • Dernière mise à jour : 15/09/2021