Votre panier contient article(s) pour un total de

Vider Commander

Une association  

qui se consacre au patrimoine  

matériel et immatériel augeron

Au sommaire

Dossier

Télécharger le dossier Télécharger (gratuit)

Dans les pas des Normands 911 - 2011

  • p2Dans les pas des Normands 911 – 2011.Françoise Dutour6.00 €

    Dans les pas des Normands 911 – 2011.

    En 1911, la Normandie avait célébré avec faste le premier millénaire de sa fondation conclue par l’accord passé entre le roi Charles le Simple et le jarl (roi) Rollon, qu’on appelait aussi Rolf le Marcheur, un chef norvégien à la tête de Danois, qui cessent de piller, pour s’installer dans un espace qu’ils avaient déjà en partie colonisé. Très vite, la terreur est oubliée au profit de la paix et de la prospérité qui s’installent dans le nouveau duché.

    4 page(s) / Auteur(s) : Françoise Dutour / Acheter : 6.00 €

    Fermer cette fenêtre
  • p6La basse vallée de la Dives, lieu privilégié de l'histoire normande.Françoise Dutour9.00 €

    La basse vallée de la Dives, lieu privilégié de l'histoire normande.

    Notre première rencontre avec l’histoire normande en Pays d’Auge va se concentrer autour de la basse vallée de la Dives. Dans une configuration bien différente d’aujourd’hui, car la rivière coule alors dans une large vallée et se termine par un estuaire libre de tout cordon dunaire. Or, ce lieu fut le théâtre de plusieurs événements marquants, depuis les premières incursions des Scandinaves jusqu’à la réunion de la flotte de Guillaume en 1066.

    6 page(s) / Auteur(s) : Françoise Dutour / Acheter : 9.00 €

    Fermer cette fenêtre
  • p12Le pouvoir civil : mottes et châteaux.Dominique Guérin, Françoise Dutour15.00 €

    Le pouvoir civil : mottes et châteaux.

    Le château fort est l’expression même du pouvoir, de la force ; il est aussi un lieu de protection et de gestion des productions d’un territoire. De la motte primitive au donjon de Chambois, l’architecture militaire normande est remarquablement illustrée par des constructions qui vont du Xe au XIIIe siècle.

    10 page(s) / Auteur(s) : Dominique Guérin, Françoise Dutour / Acheter : 15.00 €

    Fermer cette fenêtre
  • p22Les lieux du pouvoir religieux : Cathédrale et églises rurales.Françoise Dutour21.00 €

    Les lieux du pouvoir religieux : Cathédrale et églises rurales.

    Aux destructions succèdent à partir du Xe siècle, la restauration et le rayonnement de l’autorité religieuse, les ducs profitant de deux facteurs favorables : l’augmentation de la population et l’essor économique. Abbayes, églises et prieurés sont restaurés ou édifiés en terre augeronne, avec les caractères propres du style roman normand. Répartis dans tout le Pays d’Auge, les édifices religieux conservent encore des exemples de cet art attaché à la période ducale. Nous ne dressons pas ici le catalogue de tous les édifices, mais suggérons quelques lieux remarquables.

    14 page(s) / Auteur(s) : Françoise Dutour / Acheter : 21.00 €

    Fermer cette fenêtre
  • p36Les lieux du pouvoir religieux : les abbayes.Dominique Guérin, Françoise Dutour4.50 €

    Les lieux du pouvoir religieux : les abbayes.

    Aucun établissement monastique n'a survécu aux incursions scandinaves. malgré le baptême de Rollon, leur rétablissement fut long, difficile et possible grâce à la venue de réformateurs étrangers à la Normandie : Gérard de Brogne à Saint-Wandrille (960), Mainard au Mont-Saint-Michel (966) ou Guillaume de Volpiano à Fécamp (1001). C'est à partir des abbayes de Haute-Normandie que le renouveau monastique se fait dans le Pays d'Auge soit en envoyant des moines pour fonder des abbayes soit par l'installation de prieurés dépendants de ces abbayes. Ce renouveau est accompagné, à partir de Robert le Magnifique, de l'intérêt de l'aristocratie pour les fondations monastiques, prenant ainsi le relais de la famille ducale. Ce sont ces grandes familles de l'entourage du duc qui vont permettre le développement monastique dans le Pays d'Auge.

    3 page(s) / Auteur(s) : Dominique Guérin, Françoise Dutour / Acheter : 4.50 €

    Fermer cette fenêtre
  • p39Guillaume le Conquérant, otage du déjà vu.Benoît Noël10.50 €

    Guillaume le Conquérant, otage du déjà vu.

    Yvonne Guégan avait raison. Guillaume le Conquérant reste méconnu à l’échelle nationale car sa mémoire est mal défendue dans notre défunte province Normande. Loin d’être une icône consensuelle comme la « pucelle » dont la légende a inspiré moult épopées cinématographiques et qui fut incarnée à l’écran par Renée Falco­netti, Ingrid Bergman, Michèle Morgan, Jean Seberg ou Milla Jovovich, le « bâtard » ne peut revendiquer que les traits d’Hervé Bellon dans un film sans relief de Gilles Grangier et Sergiu Nicolaescu (1982)

    7 page(s) / Auteur(s) : Benoît Noël / Acheter : 10.50 €

    Fermer cette fenêtre